AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous manquons cruellement de Natifs et d'Archéens. Nous manquons de mâles aussi

Partagez | .
 

 Never forget the shadow – Askari.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ADMIN • Reine

avatar

Kisà




MESSAGES : 176

MessageSujet: Never forget the shadow – Askari.   Jeu 29 Mar - 21:50


FLASHBACK
ASKARI – KISÀ
09 OCTOBRE 2167
MOEHRA (FAYAKRU)

NEVER FORGET THE SHADOW
J'étais revenue d'un long voyage en Azgeda uniquement accompagnée de Soren. Et finalement, ma prise de risque nous avait apportée une alliance avec Azgeda. Je ne m'étais pas sentis bien pendant le retour mais au lieu de me reposer, j'avais insisté auprès de Pantéa pour qu'un sacrifice soit offert à Felignis pour avoir su guider mes mots et mes pas. Le lendemain même, nous nous étions rendus à Moéhra. Le sang d'une panthère avait été versée. Après avoir reçu la bénédiction du feu, je m'écroulais. Cela faisait maintenant toute une journée que j'étais clouée au lit. Prise de toux douloureuse, atteinte de fièvre. Le guérisseur était venu au plus vite et m'avait fait boire une tisane au basilic et j'avais longuement respiré de l'eucalyptus en poudre. Le parfum de la plante envahissait la tente. Bien que la chaleur du Fayakru pouvait être étouffante le jour, la nuit l'était moins, je mourrais de froid sous une couverture en fourrure.

Alors que toute la ville ou presque dormait, Shugaï me réveillait avec ses grognements. Je me redressais, courbaturée puis saisit ma dague en verre. Je pouvais entendre du bruit autour de ma tente. Je me levais difficilement puis laissait mon ouïe me guider. Deux ombres m'apparurent, je dirigeais ma dague vers l'une puis vers l'autre. « Qui êtes vous tous les deux !? » Sifflais-je. Je ne me rendais pas compte que je voyais double.



_________________

TAIM OSIR FLEIM AU, TAIM YU NA FLEIM AU GON OSIR OGEDA. – FAYAPLANA
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • Leader du Riskines

avatar

Askari




MESSAGES : 77

MessageSujet: Re: Never forget the shadow – Askari.   Jeu 29 Mar - 22:49

Never forget a shadowQuelques phrases et tout s’écroulait. Quelques mots et le cœur chavirait. Quelques lettres et l’estomac se tordait d’angoisse. Le cerveau paniquait, trop de données à analyser, d’informations à prendre en compte. Mais le corps resta droit, immobile, ne laissa rien paraitre. Ne laissera rien paraitre. Il en était hors de question, ce n’était même pas envisageable. Les autres ne devaient pas savoir. Ils devaient rester dans l’ignorance. Ne jamais connaître le pouvoir que pouvaient avoir quelques mots. Le pouvoir que pouvait avoir une personne. Un être aimé. La reine du Fayakru était malade. Personne ne devait savoir que cela touchait la mère du Riskines. Que cela la touchait au point d’avoir envie de fuir ses responsabilités, courir la rejoindre, s’assurer personnellement qu’elle ira mieux. Personne ne devait savoir. Personne ne saura.
Askari congédiât l’espion d’un rapide geste de la main, fit comme si de rien n’était. Il restait des choses à régler. Des choses à faire avant de partir pour Moéhra.

Les chevaux s’arrêtèrent dans un nuage de poussière. Des tentes à perte de vue, se confondant dans la nuit. Une obscurité quasi complète. Une épreuve pour trouver une tente en particulier. Mais, deux des trois cavaliers mirent rapidement pied à terre, se dirigèrent d’un pas assuré vers un abri en particulier. La dernière cavalière resta statique un moment. Sans totalement se l’avouer, une part d’elle craignait ce qui allait se dérouler dans quelques minutes. Des retrouvailles non prévues, non préparées. Kisà l’insultera ou la frappera sûrement, si la maladie ne l’empêchait pas de faire le moindre mouvement. Une petite voix dans la tête d’Askari lui criait de rester loin, de repartir, de ne pas chercher les ennuis, de ne pas risquer d’empirer encore plus l’état de Kisà. Mais la mère de l’Ordre ne pouvait pas s’en aller, laisser celle qu’elle avait aimé si longtemps, souffrir.
Devant la tente, Askari fit signe à ses deux subalternes de repartir. Intérieurement ils hésitèrent. Techniquement, ils ne pouvaient pas laisser leur cheffe seule en territoire ennemi. Mais ils finirent par partir.

Kisà brandissant une dague, alors que la fièvre lui faisait voir flou. Vision amusante et pittoresque. Askari s’avança et écarta doucement l’arme. Kisà risquait plus de se faire mal qu’autre chose.

"Je suis toute seule et j’espère que tu te souviens de moi. Sinon c’est qu’il y avait autre chose que du basilic dans ta tisane. Tu pourrais reposer ta dague ? Tu risques juste de te blesser. Et rassies toi aussi avant de tomber…"

Askari avait quelque chose à lui offrir, mais n’osa pas faire de mouvement trop brusque. Avec la fièvre, les réactions de Kisà risquaient de vite devenir imprévisible.
©️ 2981 12289 0

_________________
I can't pretend
that I ain't been through hell
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • Reine

avatar

Kisà




MESSAGES : 176

MessageSujet: Re: Never forget the shadow – Askari.   Jeu 29 Mar - 23:26


FLASHBACK
ASKARI – KISÀ
09 OCTOBRE 2167
MOEHRA (FAYAKRU)

NEVER FORGET THE SHADOW
La fièvre était à son apogée mais heureusement je ne souffrais pas d'hallucinations. Je gardais la dague devant moi en chancelant mon poids un pieds et sur l'autre pour ne pas tomber. Je clignais plusieurs fois des paupières pour lisser ma vue. Ce fut alors le visage d'Askari qui m'apparut. Finalement, n'étais-je pas en train d'halluciner ? Non ... Sa voix était trop réelle. Elle n'avait pas changée si ce n'était qu'elle semblait plus ... Sombre. Je me souviens encore du jour où ma mère l'avait chassée publiquement. C'était à cet instant que j'avais compris ... Compris que je n'avais été qu'un jouet pour la membre du Riskines. Je fus prise d'une quinte de toux que j'étouffais contre mon avant bras. Pourquoi était-elle ici ? J'avais déjà ma petite idée. Il n'était pas compliqué d'entrer dans Moéhra, ce n'était pas comme notre capitale qui était toujours éclairée, toujours surveillée et qui profitait des murs solides avec ses divers pièges.

« Toi ... » Sifflais-je d'une voix haineuse. « Laisse moi deviner, tu viens pour exécuter un contrat ? »

Sentant que je ne tenais plus debout, je me laisse tomber dans un fauteuil en bois toujours en pointant Askari de ma dague. Hera avait bannie la jeune femme du Fayakru. Alors je ne voyais pas du tout son besoin de franchir les interdits juste pour me faire un brin de causette.

« As-tu tué des gardes pour arriver jusqu'ici ? » Demandais-je sèchement. Mon peuple était désormais ma vie.



_________________

TAIM OSIR FLEIM AU, TAIM YU NA FLEIM AU GON OSIR OGEDA. – FAYAPLANA
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • Leader du Riskines

avatar

Askari




MESSAGES : 77

MessageSujet: Re: Never forget the shadow – Askari.   Sam 31 Mar - 12:23

Never forget a shadowExécuter un contrat ? Exécuter Kisà ? Plutôt sauter d’une falaise, être brûlée vive, décapiter, écorcher, empoisonner, tout ça à la fois même. Malgré tout, sa question restait légitime, logique. Askari la comprenait et n’en prit pas ombrage. Elles ne s’étaient pas revus depuis si longtemps, n’avaient pas encore eu l’occasion de s’expliquer, de mettre les choses au clair. Mais la voix de Kisà contenait tant de haine, sifflante tel un serpent prêt à diffuser son venin. Cela faisait presque du mal à entendre, elle contenait tant d’autres sentiments autrefois. Des sentiments plus doux, plus joyeux, plus aimants.  

"Ne t’inquiètes pas, aucun contrat plane sur ta tête. Ni sur le Fayakru en général."

Une précision presque inutile. Kisà était le Fayakru, si elle était blessée son peuple aussi. Askari faillit lui dire que le Riskines veillait sur le peuple du feu. Mais il était trop tôt, pour que cette information soit dévoilée. Kisà ne le comprendrait pas, la traiterait de menteuse, l’accuserait d’encore la manipuler. Bien trop tôt donc.

Kisà s’écroula sur son fauteuil. Elle semblait aller tellement mal. Avait-elle juste de la fièvre ou autre chose ? L’espion avait été incapable de répondre à la question. Intérieurement, Askari trépignait d’envie de donner à la jeune reine quelque chose. Quelque chose qui pourrait l’aider à aller mieux, ou au moins passer la nuit sans souffrir. Mais là encore, c’était trop tôt. Elle allait l’accuser de vouloir l’empoisonner.

"Tout tes gardes vont bien. J’ai appris que tu t’étais écroulé pendant une cérémonie, je voulais m’assurer que tu n’étais pas aux portes de la mort. C’est juste de la fièvre, hein ?"

Une lueur d’inquiétude perça dans son regard, sans qu’elle puisse l’empêcher.  
©️ 2981 12289 0

_________________
I can't pretend
that I ain't been through hell
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • Reine

avatar

Kisà




MESSAGES : 176

MessageSujet: Re: Never forget the shadow – Askari.   Sam 31 Mar - 14:26


FLASHBACK
ASKARI – KISÀ
09 OCTOBRE 2167
MOEHRA (FAYAKRU)

NEVER FORGET THE SHADOW
Askari avait fait partie de ma vie un moment, un moment que j'avais beaucoup apprécié. Elle avait été mon amante mais aussi mon amie, ma confidente et la personne en qui j'avais eu le plus confiance. J'avais eu plus confiance en elle qu'en ma propre mère qui avait tendance à me cacher tous ses plans et ses décisions. Le jour où j'avais appris qu'elle faisait partie du Riskines avait été le pire jour de ma vie. Je m'étais sentie trahie et humiliée. Aujourd'hui, je haïssais Askari autant que je l'appréciais encore. Une amitié pareille ne pouvait pas s'éteindre ainsi. Je l'écoutais tout en frissonnant et en claquant des dents. De toute façon, si elle souhaitait me tuer, elle n'en aurait aucun mal. Je finis par lâcher ma dague. Si mon destin était de mourir ce soir, alors que Felignis m'accueille dans sa vallée enflammée avec honneur.

« Alors pourquoi es-tu ici ... Askari kom Riskines ... ? » Demandais-je en passant le revers de ma main contre mon front. Ses espions m'avaient donc vu tomber lors du sacrifice fait à Felignis. « Puisque tu sais tout, tu dois savoir que je me suis rendue en Azgeda ... Mon corps n'a pas aimé le froid. » Je tousse une nouvelle fois contre mon poignet. « En quoi cela concerne la cheffe des corbeaux ? »



_________________

TAIM OSIR FLEIM AU, TAIM YU NA FLEIM AU GON OSIR OGEDA. – FAYAPLANA
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • Leader du Riskines

avatar

Askari




MESSAGES : 77

MessageSujet: Re: Never forget the shadow – Askari.   Dim 1 Avr - 18:38

Never forget a shadowLa dague tomba, claquant sourdement contre le sol. Par fatigue, par désespoir, de son plein gré, seule Kisà pouvait réellement le savoir. Des frissons parcouraient son corps, le secouant légèrement, les dents claquant en rythme. Askari récupéra une fourrure qui trainait sur le lit, et lui tendit gentiment. Elle aurait aimé la prendre dans ses bras, la réchauffer d’une manière plus charnelle, lui apporter un peu de réconfort. Retrouver ce contact, cette proximité qu’elles partagèrent il y a bien longtemps. Mais, évidemment, ce n’était pas possible, cela n’arriverait sûrement plus jamais. Kisà devait avoir tourné la page, son côté volage aidant. Askari s’en doutait et l’acceptait, non sans une pointe de douleur dans le cœur. De toute manière tout était de sa faute. Si elle avait été honnête envers Kisà, ne passant pas son temps à lui mentir, les choses auraient peut être pu être différentes.
Le kom Riskines sonna comme un rappel. Un rappel de son bannissement. Un rappel que cette entrevue ne pourrait durer éternellement. Qu’Askari ne pourra pas rester dans les parages, s’assurer du bon rétablissement de Kisà.

Cela ne concernait en rien la cheffe des corbeaux. La cheffe des corbeaux s’en fichait de l’état de la Fayaplana. Elle ne se préoccupait que de son Ordre. Cela ne concernait que la femme derrière le titre, Askari claqua des doigts. Un homme au visage encapuchonné, entra et fila un petit pot à sa cheffe avant de repartir tout aussi rapidement.

"En rien. Elle s’inquiète juste. Et aurait aimé te donner ceci. Une infusion d’un mélange de plantes, fait par une des meilleures guérisseuses de l’Ordre. Ca devrait t’aider à passer la nuit sans souffrir, et à mieux te remettre ensuite"

La cheffe des corbeaux tendit le liquide à Kisà. Espérant qu’elle accepterait, qu’elle ne refuserait pas cette main tendue.

"Et…elle voulait te dire aussi que tu n’as jamais été un outil à ses yeux, qu’elle t’aimait réellement."
©️ 2981 12289 0

_________________
I can't pretend
that I ain't been through hell


Dernière édition par Askari le Lun 2 Avr - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • Reine

avatar

Kisà




MESSAGES : 176

MessageSujet: Re: Never forget the shadow – Askari.   Lun 2 Avr - 16:19


FLASHBACK
ASKARI – KISÀ
09 OCTOBRE 2167
MOEHRA (FAYAKRU)

NEVER FORGET THE SHADOW
Pourquoi avait-il fallut que Askari apparaisse ce jour ci ? Ce jour où j'étais malade et où mes paroles ne reflétaient pas ce que j'étais aujourd'hui en tant que reine ? J'observe le visage de la femme qui fut autrefois mon amante. Elle est devenue si sombre, si stoïque ... Les ombres étaient-elles en train de la consumée ? Lorsqu'elle me tend une fourrure, je la saisie pour m'entourer avec, retroussant mes jambes dans le fauteuil pour mieux m'installer. Je repose mon dos contre le dossier puis place mes mains sur les accoudoirs. J'observe l'un de ses hommes apporter quelque chose puis elle me tend alors un liquide. Je prend le temps de l'écouter puis saisie doucement l'objet. Je tente de humer le mélange d'herbe mais mon nez bouché ne m'aide pas. En temps normal, je serais capable de détecter un poison à l'odorat. Je redresse mon regard vers elle. Ses mots évidement me touchent. Mais avec le Riskines, il y a toujours anguille sous roche. Je l'ai appris à mes dépends. Je prends le risque de boire l'infusion. Felignis avait mon destin entre ses sabots. Le goût est amère, j'en tire une légère grimace puis déclare :

« Comment puis-je te croire ? Tu m'as trompé, menti et humiliée. » Je plante mon regard dans le sien qui est toujours aussi sublime. « Comment puis-je te croire maintenant ? » Je passe une main dans ma chevelure humide. « Dis-le moi parce qu'aujourd'hui, en tant que reine, je l'ignore. »



_________________

TAIM OSIR FLEIM AU, TAIM YU NA FLEIM AU GON OSIR OGEDA. – FAYAPLANA
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • Leader du Riskines

avatar

Askari




MESSAGES : 77

MessageSujet: Re: Never forget the shadow – Askari.   Lun 2 Avr - 19:59

Never forget a shadowKisà restait et resterait toujours l’une des plus belles femmes. Malgré l’obscurité, l’air fiévreux, le nez bouché, les cheveux salis par la sueur, le bruit, pas très élégant, produit en tentant de sentir la boisson. Peu importe les circonstances, elle sera toujours cette magnifique et intelligente jeune femme aux cheveux d’un blanc pur, aux courbes parfaites et à l’esprit vif. Elle était si mignonne à essayer de sentir le liquide. Mais, dans le même temps, voir cela peinait Askari. A une époque, Kisà aurait prit le liquide sans réfléchir, les yeux fermés. La cheffe des corbeaux doutait pouvoir, un jour, retrouver cette confiance. Certaines choses n’étaient pas récupérables, une fois perdues, elles l’étaient pour toujours.
Les mots semblèrent toucher Kisà. Du moins, si ses réactions, son caractère n’avaient pas radicalement changé depuis qu’elles s’étaient quittées, ce devait être le cas. Elle finit par boire le liquide. Askari ne retint pas un soupir de soulagement. Elle n’aimait pas l’idée que son ancienne amante souffre encore longtemps. Le mélange n’était en rien empoisonné. Kisà n’avait pas d’inquiétude à se faire là-dessus. Elle devrait ressentir les effets dans les minutes ou dans l’heure à venir. De banals bâillements, les classiques paupières lourdes, l’habituelle sensation de lassitude. Rien d’anormal.

Askari soutint le regard de Kisà, risquant brièvement de se perdre dedans. Les questions suffirent à lui faire garder les pieds sur terre. Elle prit un instant pour réfléchir, chaque mot ayant son importance, ne pouvant pas rater cette occasion de s’expliquer.

"En tant que reine tu dois savoir que le Riskines n’a commis aucune exaction contre ton peuple. Tu n’as jamais entendu parler d’un crime, contre un fayageda, portant notre marque, vrai ? Si tu n’avais été qu’un vulgaire outil à mes yeux, jamais j’aurais ordonné à mes hommes de refuser tous les contrats contre le Fayakru."

"Tu es sous la protection du Riskines Kisà, toi et tout ton peuple. Cela te suffit pour me croire ?"
©️ 2981 12289 0

_________________
I can't pretend
that I ain't been through hell
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • Reine

avatar

Kisà




MESSAGES : 176

MessageSujet: Re: Never forget the shadow – Askari.   Lun 2 Avr - 22:58


FLASHBACK
ASKARI – KISÀ
09 OCTOBRE 2167
MOEHRA (FAYAKRU)

NEVER FORGET THE SHADOW
En tant que reine, j'avais beaucoup de choix difficiles à prendre. Je devais régler les soucis internes du clan comme désigner un coupable. Ou bien démêler un problème de couple. Mon travail n'était pas de tout repos, et même si je savais en ce moment que ma mère prenait les choses en main, je me sentais inutile. La paix avec Azgeda était certes une bonne chose. Surtout en cas d'attaque Trikru et/ou Graungeda. Réfléchir, agir en conséquence. Mon peuple était devenu ma propre personne et j'étais devenue le peuple. Fort heureusement, Pantéa et Soren étaient là pour m'aider mais là, actuellement ... Je ne savais que faire. J'avais le pouvoir de virer Askari des Terres Embrasées. Mais elle semblait être venue pour m'aider. Je l'écoute puis tousse contre le dos de ma main en me promettant que si je devais retourner en Azgeda, je demanderais à la Azplana de m'envoyer des fourrures avant.

« Oui, pour le moment. » Soupirais-je. Je me lève alors, la fourrure sur les épaules face à cette révélation. Depuis quand le Riskines protégeait le Fayakru ? Je m'emportais dans la fierté des miens. Je fais un pas dans sa direction, le visage sévère : « Tu penses que mon peuple n'est pas assez fort pour se défendre seul ? Que mes Fayagona sont faibles !? Je n'ai pas besoin de ta protection. Ni de la tienne, ni de personne ! » M'exclamais-je fermement, la voix cassée. « Je suis peut-être malade, mais je connais la puissance du Fayakru ! »



_________________

TAIM OSIR FLEIM AU, TAIM YU NA FLEIM AU GON OSIR OGEDA. – FAYAPLANA
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • Leader du Riskines

avatar

Askari




MESSAGES : 77

MessageSujet: Re: Never forget the shadow – Askari.   Mar 3 Avr - 12:21

Never forget a shadowPour le moment. A la fois rassurant et inquiétant. Cela n’indiquait pas réellement sur quel pied danser, si cela servait à quelque chose d’essayer de retrouver un peu plus de confiance, s’il fallait forcer un peu, ou bien laisser les choses en l’état, baisser momentanément les bras. Kisà se leva, un air qui n’annonçait rien de bon sur le visage. Evidemment qu’elle allait s’emporter. C’était couru d’avance. Le Fayakru était et serait toujours un peuple très fier. La reine du feu fit un pas en avant. Celle des corbeaux ne recula pas, faisant de même, décidée à ne pas se montrer intimidé. De toute manière, vu son état, Kisà ne ferait pas de mal à une mouche agonisante. Sa voix, cassée par la maladie, en était la preuve. Quoique, si elle ne pouvait pas utiliser ses poings, elle utilisera sûrement les mots. Elle était intelligente, elle savait les manier à la perfection. Et, elle connaissait assez bien Askari pour savoir où frapper, où appuyer pour faire mal.
La cheffe des corbeaux écouta Kisà sans broncher, stoïque. Elle savait déjà quoi lui répondre, quoi répliquer. Pour une fois Kisà n’avait pas réfléchi avant de parler, de se laisser emporter. Elle avait oublié de prendre en compte quelques détails.

"Je n’ai jamais remis en cause la puissance du Fayakru. Et dois-je te rappeler que, malgré mon bannissement, mon cœur appartient toujours au Fayakru ? Et pas qu’à lui… "

Askari perdit le fil de ses pensées, de sa phrase, s’égarant brièvement dans les yeux magnifiques de Kisà. Elle fit ce qu’elle put pour se reprendre.

"Malgré toutes les alliances que tu feras, tout ce que tu construis, un assassin pourrait tout détruire en quelques secondes. Crois-tu vraiment qu’aucun meurtrier n’aurait profité de ton état de faiblesse ? C’est uniquement contre cette menace que le Riskines te protège, pour le reste… Tu es intelligente, tu sais te débrouiller seule."
©️ 2981 12289 0

_________________
I can't pretend
that I ain't been through hell
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • Reine

avatar

Kisà




MESSAGES : 176

MessageSujet: Re: Never forget the shadow – Askari.   Mer 4 Avr - 15:41


FLASHBACK
ASKARI – KISÀ
09 OCTOBRE 2167
MOEHRA (FAYAKRU)

NEVER FORGET THE SHADOW
Je l'écoute attentivement, mes paupières commencent à être lourdes. Je dois forcer pour pouvoir rester debout. Il s'agissait sûrement du breuvage que Askari m'avait offert. Ainsi donc son coeur était toujours avec le Fayakru ? Croyait-elle encore seulement en Felignis ? J'avais l'impression que la Askari que j'avais connue était toujours présente quelque part. Qu'elle n'était pas encore consumée par les ombres du Riskines. Sa présence seule me touchait, je devait l'avouer et non me mentir à moi-même. Elle avait toujours été dans mon coeur. Et elle le serait toujours. Son amitié me manquait, ses conseils mais aussi ses bras. Cependant, je devais me comporter comme une reine, même dans mon état actuel. Parler sans réfléchir n'était pas du tout mon habitude. Je n'avais qu'une envie, dormir. Débattre devenait difficile de plus qu'elle m'avait cloué le bec. Je me dirige vers mon lit pour m'y asseoir, Shugai venant se lover contre moi.

« Et contre ces refus de contrat contre mon peuple, que souhaites-tu en échange ? » Demandais-je en me frottant les yeux. « Que pensent tes hommes de cette immunité ? » J'étais curieuse, oui. Je voulais en savoir plus. Sur son mode de vie actuel, sur les gens qu'elle fréquentait.



_________________

TAIM OSIR FLEIM AU, TAIM YU NA FLEIM AU GON OSIR OGEDA. – FAYAPLANA
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • Leader du Riskines

avatar

Askari




MESSAGES : 77

MessageSujet: Re: Never forget the shadow – Askari.   Mar 17 Avr - 20:34

Never forget a shadowBleu. Un bleu si profond et si pur, même les mers du Lanikru ne pouvaient rivaliser en beauté. Rien ne pourrait rivaliser, un jour, avec la magnificence des yeux de Kisà. Sauf, peut être, rien n’était moins sûr, les agapanthes. Un autre type de bleu, dans lequel Askari se perdait en quelques secondes, aimerait s’y perdre à nouveau, tout en sachant que c’était impossible. Du moins en public. Mais là, à part Shugai, elles étaient seules. Occupée donc, presque inconsciemment, à déceler les diverses nuances des iris de Kisà, elle remarqua à peine la faiblesse croissante de la fille du feu. Néanmoins, Askari suivit Kisà, assez proche pour pouvoir la rattraper si elle tombait, assez loin pour ne pas risquer de se faire planter. Par automatisme, la fille de l’ombre esquissa un mouvement pour s’assoir aux côtés de la fille du feu. Mais Askari se retint au dernier moment, quasiment certaine que le geste n’aurait pas été bien interprété, bien vu, bien apprécié. Elle la laissa changer de sujet, comprenant que pour une fois elle lui avait cloué le bec.

Askari avait les réponses aux questions, l’hésitation ne serait présente que pour la formulation. Comment ne pas tourner cela trop niais, trop pitoyable ou trop naïf.

"En échange ? Rien. Que tu sois un minimum en sécurité me suffit largement.

Demander quelque chose serait dénaturer l’acte, transformer une décision animée par les sentiments, en quelque chose de vénale et d’intéressé. Askari aimait Kisà et voulait juste la protéger, elle n’allait pas lui demander de la payer, ce serait débile. Ce serait comme si un homme faisait payer une femme pour l’amour qu’il lui porte.

"Je leur ai fait croire que nos dieux avaient de grands projets pour ton peuple. Mes hommes sont si fanatiques qu’ils ne remettront jamais cela en doute, ne rompront jamais l’immunité."

Tous plus débiles et incapables de réfléchir par eux-mêmes, les uns que les autres. Une bande de moutons, facile à diriger, aisément manipulable, modelable à souhait.

"Tes relations avec ta mère se sont améliorés ?"
©️ 2981 12289 0

_________________
I can't pretend
that I ain't been through hell
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • Reine

avatar

Kisà




MESSAGES : 176

MessageSujet: Re: Never forget the shadow – Askari.   Mer 18 Avr - 22:59


FLASHBACK
ASKARI – KISÀ
09 OCTOBRE 2167
MOEHRA (FAYAKRU)

NEVER FORGET THE SHADOW
Tout pouvait toujours se savoir, Askari l'avait apprit à ses dépends. Si le fait que le Fayakru soit sous la protection du Riskines se savait, mon clan passerait pour faible. Et ce n'était pas la vérité. Mon peuple était fort. Mes guerriers avaient une rigueur et loyauté à toute épreuve. La charge de feu Fayageda était létale et nos anciens ennemis ne pouvaient plus en témoigner aujourd'hui. Ils avaient péris dans le brasier meurtrier des gona. Tout secret avait le risque d'être repéré et il ne suffisait que d'une simple petite brèche pour que la pourriture n'infecte une réputation. Je tenais à ce que la notre soit toujours la même. Certes nous étions vu comme étant des sauvages mais nous étions également vu comme un clan avec lequel croiser le fer n'était pas une bonne idée du tout. Je devais absolument faire en sorte que si cette protection s'apprenne, qu'elle passe pour une alliance venant de moi-même. Elle ne souhaitait rien en retour. Évidemment. Cela aurait été si simple si Askari m'avait donné une liste de matériaux. Un léger soupir franchit la barrière de mes lèvres. Je lui indique le lit d'un geste de la paume de la main en voyant son hésitation.

« Assieds-toi. » Lui intimais-je simplement. Moins hargneuse. Plus fatiguée. « Je te donnerais quelque chose en échange. Des chevaux. Des armes. Des plantes. Ce que tu souhaites. Tu sais aussi bien que moi qu'un acte gratuit est vu comme une faiblesse et tout fini par se voir. Je ne veux pas être vue comme faible. » Je la regarde fixement un instant. « Je ne peux me le permettre aujourd'hui. »

Lorsque mon ancienne amante me demande comment se porte la relation mère / fille, un sourire épuisé et cynique atteint les commissures de mes lèvres roses. C'était complexe, très complexe. Je la savait frustrée d'avoir été éloignée du trône par son propre peuple pour laisser la jeunesse la remplacer. Bien qu'elle ait une place de choix comme Reine-mère, elle n'avait plus autant d'autorité qu'auparavant. Comploteuse, Pantéa la soupçonnait de quelque chose et si elle ne m'avait rien dit à ce sujet, je l'avais remarqué. La prêtresse se méfiait toujours de Hera. Il y avait de quoi se méfier. C'était une véritable vipère, mais une vipère aimante envers sa progéniture et son peuple.

« Askari ... Ne fais pas comme si tu ignorais tout de ce qui se passe au Fayakru. Nous savons toutes les deux que sans lumières, l'ombre n'existe pas et que sans ombres, la lumière n'est plus ... » Je me doutais bien que des espions du Riskines étaient présents. Je bâille un instant contre ma main puis laisse mon dos se poser plus profondément contre les coussins venant du Lanikru. « Je suis reine, le peuple m'a choisie pour les diriger. Je souhaite prôner la paix avec nos anciens ennemis et que le feu et la glace puisse ne faire qu'un pour éviter ne serait-ce qu'une tentative d'invasion Trikru ou Graungeda. Bien sûr, tu te doutes que ma mère n'apprécie pas cette idée. »



_________________

TAIM OSIR FLEIM AU, TAIM YU NA FLEIM AU GON OSIR OGEDA. – FAYAPLANA
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • Leader du Riskines

avatar

Askari




MESSAGES : 77

MessageSujet: Re: Never forget the shadow – Askari.   Jeu 19 Avr - 1:14

Never forget a shadowLes iris. Kisà ressemblait à ces fleurs. Royale et sage, même malade et épuisée. Cela se sentait qu’elle chutait, progressivement, dans les bras de Morphée. La hargne, la haine, quittaient sa voix, remplacées par la fatigue. Son ton retrouvait une certaine douceur et un certain calme. Askari aimerait croire que ce n’était pas provoquer que par l’épuisement, mais ce serait se bercer de douces illusions, or elle en avait assez de le faire. La fille de l’ombre s’assit aux côtés de la fille du feu. Elle avait dû mal à s’en rendre compte. Etre aussi proche, physiquement, de Kisà après toutes ces années, tout en étant encore en vie. Cela créait une sensation étrange. Une impression que les choses pourraient s’arranger, redevenir comme avant. Mais là aussi, ce n’était, sûrement, que se bercer d’illusions. Kisà ne pardonnerait jamais Askari pour l’avoir trahie. C’était logique, la mère des corbeaux le comprenait, elle l’acceptait même si c’était douloureux, après tout c’était, ce serait toujours de sa faute si leur relation avait dû s’arrêter. Elle se serait arrêtée à un moment ou un autre, le mensonge, les mensonges plutôt, ne pouvaient durer éternellement. Mais il y aurait pu y avoir un autre moyen pour y mettre fin, une manière plus douce, qui aurait fait moins de dégâts. Malheureusement, cela ne servait à rien d’y penser, même avec toute la volonté du monde, même avec l’aide de tous les dieux existants, il ne serait jamais possible de remonter dans le temps.

Les regards qui s’accrochaient et ne se lâchaient plus. Évidemment que Kisà ne pouvait pas paraître faible. Aucun dirigeant ne pouvait se le permettre, au risque de perdre son trône aussi rapidement qu’il l’avait pris.

"Je comprends… Je demanderais aux empoisonneurs quels plantes ils ont besoin."

Un bâillement plus long. La potion tirait Kisà dans le sommeil, Askari pensait que la fille du feu ne pourrait pas résister encore longtemps, qu’elle devrait la laisser se reposer, se remettre.

"Héra et Gara n’arrivent pas à comprendre que les choses peuvent changer, elles sont trop habituées à se taper dessus. On les surveille de près, elles seront les premières à tenter quelque chose pour mettre à mal votre alliance. Je vais te laisser, tu as besoin de te reposer…"

Malgré ses paroles, Askari n’arrivait pas à se lever, à se résigner de devoir partir, ne sûrement plus la revoir. Car quand se représenterait l’occasion ? Kisà ne tombait pas tous les jours malades. Heureusement, ce serait fatiguant à la longue de devoir lui apporter des mixtures. La fille de l’ombre n’esquissa même pas un geste pour se lever, à deux doigts de supplier du regard la fille du feu, la supplier de lui demander de rester un peu. Askari voulait rester au moins jusqu’à ce qu’elle s’endorme, voire vérifier que c’était un sommeil apaisé, que la potion remplissait bien son rôle. Qu’elle puisse aller engueuler Helwa si ce n’était pas le cas. Mais Kisà allait certainement lui botter le train, attendre qu’elle parte. Askari doutait qu’elle puisse accepter de s’endormir à côté d’un assassin, de quelqu’un qui l’avait trahi. Même si, franchement, c’aurait été débile d’avoir attendu aussi longtemps, de lui avoir filé un remède, pour l’assassiner ensuite.
©️ 2981 12289 0

_________________
I can't pretend
that I ain't been through hell
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • Reine

avatar

Kisà




MESSAGES : 176

MessageSujet: Re: Never forget the shadow – Askari.   Ven 20 Avr - 1:05


FLASHBACK
ASKARI – KISÀ
09 OCTOBRE 2167
MOEHRA (FAYAKRU)

NEVER FORGET THE SHADOW
Askari à compris là où je voulais en venir. Je hoche la tête afin de conclure ce sujet. Il y a des jours où la présence de mon ancienne amante me manque. Bien sûr j'ai Soren et Pantéa. Mais c'était si différent avec la brune. Non seulement elle était mon amante mais elle m'apportait tant. Du réconfort, du soutient, une loyauté que je pensais ne jamais voir flancher. Le soutient qu'elle m'avait accordé, aujourd'hui, j'en aurais eu plus besoin que tout. Avec ma mère comme "reine-mère", il me fallait quelqu'un en qui je pouvais compter sans jamais avoir un seul doute. Je me savais faible. Askari me rendait faible. Parce qu'au fond de moi, je ne pouvais pas tirer un trait sur une telle amitié passée. Même après tout ça. Après une telle trahison. La preuve en était bien là, je n'avais pas hésité à boire le remède qu'elle m'avait amenée. Le Riskines ... Cet ordre se faisait de plus en plus connaître depuis l'extinction de la Meute. Il devenait craint. Ce qui était logique lorsqu'on savait de quoi ces personnes étaient capables. Je me demandais vraiment pourquoi Askari en faisait partie. Moi qui l'avait connue souriante, le visage illuminé, les yeux remplis de douceur. Aujourd'hui, j'avais du mal à la reconnaître.

C'est après un long silence, les yeux clos, autorisant la mère des corbeaux à rester à son chevet de par son comportement, qu'elle murmure épuisée : « Askari ... Tu es une Fayakru ... Tu as toujours été Fayakru aussi bien dans ton cœur que dans tes veines ... » Je me laisse doucement emmenée par les rêveries. Instinctivement, je glisse ma main chaude dans la sienne qui parait aussi glacée que son âme. « Qu'as-tu bien pu subir pour avoir autant de haine envers le monde ... ? » C'était une question sans en être une. J'ouvre les yeux une dernière fois : « Je lève ton bannissement fait par Hera, en espérant qu'un jour la chaleur de Felignis puisse réchauffer ton cœur ... » Je finis par céder à la fatigue, me laissant tomber doucement sur le côté, gardant sa main dans la mienne.



_________________

TAIM OSIR FLEIM AU, TAIM YU NA FLEIM AU GON OSIR OGEDA. – FAYAPLANA
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • Leader du Riskines

avatar

Askari




MESSAGES : 77

MessageSujet: Re: Never forget the shadow – Askari.   Dim 22 Avr - 19:45

Never forget a shadowUn long silence. Il s’étirait doucement, les secondes s’égrenaient lentement. La voix de Kisà trahissait son épuisement, qu’elle ne pourrait très bientôt plus résister, que certaines de ses barrières étaient déjà tombées. Si aucune n’avait cédé, aurait-elle vraiment glissé sa main dans celle qui l’avait trahie ? Leurs mains jointes, comme une promesse qu’un jour leur amitié serait restaurée, une preuve qu’un début de confiance revenait. Les mots de Kisà touchèrent Askari, sûrement plus que pourrait le penser la fille du feu. La fille de l’ombre ne s’attendait pas à cette question, et ne sut que répondre, si Kisà attendait réellement une réponse, ce qui ne semblait pas être réellement le cas. Askari connaissait la réponse, elle n’aurait seulement pas su comment la formuler. L’interrogation de Kisà, elle se la posait souvent, elle hantait ses nuits. Et elle avait fini par prendre une autre forme, à muter, à devenir plus tortueuse, plus impitoyable : A quel moment la rupture s’était faite ? A quel moment tout commença à sembler vide et sans intérêt ? A quel moment il ne resta plus rien dans le cœur ? rien à part un sentiment profond d’inutilité, de n’être rien de plus qu’une arme. Une arme usée et fatiguée, qui voulait juste quelqu’un sur qui se reposer, à qui faire confiance. Mais, qui osait réellement s’approcher d’une arme responsable des pires sévices ?

Lever le bannissement. Un beau geste accompagné de mots émouvants. La fatigue rendait Kisà poète. La chaleur de Felignis ne pouvait pas réchauffer le cœur d’Askari, seule celle de Kisà le pouvait. La fille du feu ignorait le pouvoir qu’elle avait sur la fille de l’ombre, un pouvoir destructeur. Kisà céda, chutant doucement sur le côté, leurs mains toujours jointes. Askari resta un moment à ses côtés, veillant sur son sommeil, gravant ce moment dans sa mémoire. Ce souvenir rejoindra tous les autres, tous ceux sur les années passées en compagnie de Kisà. Sûrement les seuls heureux qui habitaient son esprit. La mère des corbeaux finit par retirer lentement sa main, la remplaçant doucement par une fleur de soucis. Elle regarda une dernière fois la mère des flammes, puis tourna les talons, quittant la tente pour retourner dans son monde de ténèbres.
©️ 2981 12289 0

_________________
I can't pretend
that I ain't been through hell
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Never forget the shadow – Askari.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Never forget the shadow – Askari.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Recherche open : Fire & Shadow
» Shaiya Shadow
» Mystic Shadow'
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JUS DREIN JUS DAUN ::  :: Villages Fayakru :: Sundaere-