AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous manquons cruellement de Natifs et d'Archéens. Nous manquons de mâles aussi

Partagez | .
 

 Prise sur le fait (Ft. John Murphy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Nomade

avatar

Emori




MESSAGES : 35

MessageSujet: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Jeu 31 Mai - 20:15


Prise sur le fait
Le jour venait à peine de se lever, et la brune était déjà debout. Elle se trouvait dans sa petite maison de fortune, située dans une clairière de la forêt. Elle se prépara pour un nouveau jour de chasse et de vol comme elle s'était habituée depuis un long moment déjà. Et aujourd'hui, elle avait une cible bien particulière. La boîte qui était tombée du ciel.

La voilà donc partit dans la forêt. Elle se devait de toujours être discrète, pour ne pas se faire repérer par des ennemis. La brunette mit alors quelques heures de route avant de finir par se rapprocher des alentours du camp des humains tombés du ciel.

Emori s'arrêta quelques instants, entre des arbres. Si elle était venue ici tôt dans la matinée, c'est car elle avait plus de chance de les voler quand ils étaient encore endormi. Elle serra doucement la lanière de son sac avant de se rapprocher furtivement, jetant plusieurs coup d’œils autour d'elle. Aucun signe d'humains, pour l'instant. Elle se glissa le long de la paroi. Elle était professionnelle pour ça. Mais là, c'était pas pareil. Elle ne savait pas à qui elle avait affaire, alors elle ne savait pas non plus de quoi ils seraient capable. Au bout d'un certain moment, elle finit par trouver un petit passage. Elle s'y en approcha à pas de loups.

Mais c'était sans compter sur le fait qu'elle n'était pas seule. En effet, toute proche du but, elle avait entendu des pas se rapprocher. Emori tenta alors le tout pour le tout, se glissant dans le petit passage secret. Elle n'eut cependant pas le temps de le traverser, sentant une main l'agripper au bras tout en la tirant hors de là. Elle se dégagea rapidement de l'emprise de la personne, avant de se reculer de quelques pas. Elle l'observa pendant un moment, restant silencieuse. Elle ne parlera pas. La personne qui était devant elle était un jeune homme, brun. Et vu sa dégaine, il n'avait pas du tout l'air d'un natif. C'était donc un homme venu du ciel. Elle le scruta du regard, restant sur ses gardes. Il était peut-être armé, mais elle, elle était préparée à faire face à n'importe quel danger.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

100

avatar

John Murphy




MESSAGES : 111

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Jeu 31 Mai - 21:28


Prise sur le fait
John & Emori

La journée venait tout juste de démarrer. La plupart des cents étaient encore en train de dormir et toi, tu étais debout et bien réveillé. Eh ouais, qui l'eu cru? Et pourtant c'était bel et bien vrai. Mais il y avait une raison à ça. Cette nuit tu avais été de garde. Même si être second ça avait ces avantages, malheureusement ça ne t'excluait pas de toutes les tâches qu'il y avait à faire dans le camp. Parfois, tu étais bien obligé de mettre la main à la pâte si tu ne voulais pas avoir encore plus de personne contre toi. Mais bon. Tu préférais ça plutôt que de t'emmerder à trier les graines ou renforcer la barrière. Au moins à monter la garde tu avais l'impression d'avoir un rôle un peu plus important ce qui, ne le cachons pas, te plaisait pas mal.

Bref. Le soleil était à présent levé et tout en cachant un bâillement de ta main, tu espérais que la relève allait vite se montrer pour que tu puisses toi aussi te reposer un peu. La nuit avait été calme, mais ça n'empêchait pas que tu avais besoin d'un peu de sommeil pour renchaîner plus tard. Mais malheureusement tout n'allait pas vraiment se passer comme prévu. Calme que ça avait été? Eh bien plus maintenant. Alors que tu étais en train de refaire le tour de la barrière, tu avais repéré une silhouette au loin et au vu des vêtements, cette personne ne faisait pas parti des vôtres. Accélérant ainsi le pas, tu l'avais attrapé par le bras pour la tirer avant qu'elle ne puisse rentrer.

- Tu crois aller où comme ça?

La logique aurait voulu que tu attaques le premier et pourquoi pas, que tu appelles les autres pour l'attraper et ainsi avoir plus de renseignement sur les natifs en essayant de la faire parler mais... Tu ne serais dire pourquoi, bien que tu n'avais aucune confiance envers les natifs avec la belle expérience que tu avais déjà eu avec l'une d'elles, tu n'en avais rien fait.

- Je te donne trente secondes pour te barrer si tu ne veux pas avoir d'ennui.
(c) DΛNDELION

_________________
I'm fucked up, I'm black and blue. I'm built for all the abuse. I got secrets, that nobody, nobody knows.
Revenir en haut Aller en bas

Nomade

avatar

Emori




MESSAGES : 35

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Ven 1 Juin - 16:41


Prise sur le fait
Il fallait qu'il y est un homme, un seul, pour gâcher ses plans. Emori plongea un moment son regard vers le sien, s'attendant à ce qu'il vienne l'attaquer. Et pourtant, il ne le fit pas dans un premier temps. La brune était surprise, mais bref. Ça lui permettait d'avoir peut-être une chance de se sortir de ce guêpier. Quand il lui demanda par la suite où elle comptait aller, la jeune femme détourna un instant ses yeux, puis finit par le regarder de nouveau.

- Tu crois vraiment que je vais te dire ce que je comptais faire ? Votre arrivée ici, c'est un coup de chance pour moi.

Et puis quoi encore. Elle n'allait pas discuter tranquillement avec l'ennemi, sans pression. Enfin pour le moment, elle ne savait encore rien de cet homme et de ses congénères. Elle avança de quelques pas, méfiante, prête à bondir pour se défendre au mieux. Elle jeta furtivement quelques coups d’œils derrière le brun, pour se rassurer du fait qu'ils soient toujours seuls. Emori devait absolument éviter qu'il ne prévienne les autres de son clan, sinon là elle serait dans la merde.  

- Tu es le seul à être de garde ? C'est bien mignon tout ça, vous n'êtes pas assez prudent.

Elle s'arrêta proche de lui, plissant légèrement les yeux. Et le voilà en train de lui donner une chance de partir de là, et de s'échapper. Pourquoi ? Elle en avait pas besoin. Elle n'était pas faible au point de tourner les talons si proche du but. Si c'est ce qu'il croyait d'elle. Quand elle voulait quelque chose, elle ne lâchait pas l'affaire. Et puis, sa mise en garde ne l'impressionnait en aucun cas. Elle esquissa un sourire en coin, penchant la tête.

- Sinon quoi ? J'ai pas peur de toi, tu ne ressembles pas du tout à un guerrier. Et surtout, ne me sous-estime pas.

Elle avança encore d'un petit pas sur le côté, gardant ses yeux rivés sur lui. De son côté, elle n'avait pas envie de l'attaquer non plus. Ce n'était pas son genre de tuer des gens. Elle le faisait qu'en cas de dernier recours.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

100

avatar

John Murphy




MESSAGES : 111

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Ven 1 Juin - 22:13


Prise sur le fait
John & Emori

Est-ce que le fait que tu trouvais cette native particulièrement jolie avait fait en sorte que tu ne voulais pas l'attaquer? C'était fort possible. Et à la détailler un peu de haut en bas, tu pouvais te le dire clairement ouais. Cette jeune femme était loin de te déplaire et c'était bien pour ça que tu te montrais si compréhensif, préférant la voir filer plutôt que de devoir appeler les autres pour l'embarquer et l'interroger sur les siens. Enfin bon. Malheureusement, native ou non, elle ne semblait pas être là pour jouer la touriste et il allait bien falloir que tu arrives à gérer ça tout seul. Secouant ainsi un peu la tête en entendant sa réponse, tu avais croisé les bras avant de lui répondre tout en laissant échapper un léger rire moqueur.

- C'était une question rhétorique. J'ai parfaitement compris que tu ne venais pas là simplement pour faire la causette.

Il aurait fallu être complètement stupide pour ne pas comprendre qu'elle était là pour vous voler. Si c'était pour vous attaquer, elle n'aurait pas été seule en toute logique et si elle était venu en amie, elle n'aurait pas non plus essayé de se faufiler dans la barrière mais bref.

- Oh non, je ne suis pas seul, y'en a d'autres plus loin je te rassure.

En revanche tu étais seul de ce côté-là, ça c'était exact, mais cette demoiselle n'était pas obligé de le savoir ça. Si ça pouvait la faire partir plus rapidement ça t'aurait vachement arrangé. Mais visiblement cette native avait du mordant, ce qui te plaisait pas mal.

- Sinon quoi? Je suis certain que tu as une idée de ce qu'il pourrait se passer si les autres savent qu'une native traîne dans le coin pour nous voler. Je te donne un indice si tu n'as vraiment pas d'idée : ça m’étonnerai que tu sortes de là en un seul morceau s'ils sont de mauvaise humeur.

Malgré ce que tu pensais d'elle après ce très rapide aperçu, cela ne changeait rien à ton caractère de merde. Tu restais un connard qui prenait un plaisir fou à se montrer provocateur.

- Et je n'ai jamais dit que je te sous-estimais.
(c) DΛNDELION

_________________
I'm fucked up, I'm black and blue. I'm built for all the abuse. I got secrets, that nobody, nobody knows.
Revenir en haut Aller en bas

Nomade

avatar

Emori




MESSAGES : 35

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Sam 2 Juin - 14:14


Prise sur le fait
Elle remarqua immédiatement le fait que le jeune homme la détaillait beaucoup trop du regard. Elle fronça les sourcils, mi-amusée mi-méfiante. Pendant un temps, elle aura fait de même avant de reculer. S'il savait ce qu'il pourrait l'attendre, il ferait moins le malin.

- Tu comprend vite alors, c'est bien, tu n'es pas aussi idiot que je le pensais.

Étant seule, elle ne pourra pas se défendre comme il le fallait si d'autres des amis de ce mec venait à débarquer en groupe. Il était pas seul. Le contraire l'aurait étonné.

- Je pourrais me débrouiller avec eux, j'ai pas mal de tours dans mon sac.

Emori ne devait pas faire d'erreurs, sinon ça pourrait mal finir. Et là ce sera problématique. Enfin bref. A la suite, elle se pinça la lèvre, avant de perdre son sourire à la menace de l'homme du ciel. Elle le croyait quand il disait que ça pourrait mal tourner pour elle. Mais il suffisait qu'elle inverse la donne.

- J'ai l'idée oui, mais je te le répète. Je ne vois pas pourquoi j'aurais la trouille face à vous. Qui me dit que vous êtes aussi fort que les autres ? Et puis.. Avant toute chose, tes chers amis devraient être au courant avant de me faire quoi que ce soit, n'est-ce pas ?

Elle attendit un moment, mais le fait que ce garçon soit aussi provocateur dans sa façon de parler, elle aimait pas ça du tout. La jeune femme chercha un moyen de le déstabiliser. Et le moyen elle le trouva directement. Elle s'approcha à quelques centimètres de lui, posant ses mains sur son torse. Et oui, elle usait de son charme tout comme elle le faisait à ses victimes qui étaient trop têtues. Ces dernières étaient heureusement très rare. Elle finit ensuite par sortir discrètement sa lame quand elle fut sûre qu'il était déconcentré, avant de l'attraper et le tourner dos contre elle, passant le couteau sous sa gorge sans appuyer cependant.

- Tu fais moins le malin maintenant. J'attends de voir comment tu comptes te tirer de là.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

100

avatar

John Murphy




MESSAGES : 111

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Dim 3 Juin - 0:27


Prise sur le fait
John & Emori

Eh ouais, tu ne la sous-estimais pas. Étonnant pour un gars comme toi, non? Tu en aurais été parfaitement capable pourtant, mais il ne fallait pas oublier un petit détail très important. Tu avais beau avoir la presque totalité de tout les défauts que l'homme pouvait avoir, il y a un truc que tu ne faisais pas : rabaisser les femmes. Alors oui, tu étais un connard, mais jamais ô grand jamais tu n'allais être le connard qui allait traiter une femme comme de la merde. Pourquoi? Simplement parce qu'à tes yeux une femme pouvait être tout aussi forte qu'un homme, plus que certains même au vu des boulets qu'ils pouvaient y avoir dans le camp. Donc cette demoiselle, sans compter le fait qu'elle était une native, tu voulais bien croire qu'elle était plus forte qu'elle en avait l'air. Néanmoins, ce n'était pas ça qui allait faire envoler ton côté méprisant. Si seulement tu avais su à qui tu avais réellement à faire.

- Oh vraiment? Je serais curieux de voir ça.

Toujours et encore de la provocation. Mais c'était comme ça qu'on t'appréciait, ou qu'on te détestait dans quatre-vingt-dix pour-cent des cas. Dans les deux cas, ça ne te faisait ni chaud ni froid et tu avais rapidement enchaîné, gardant toujours un léger sourire en coin.

- Exact, mais ça ne me prendra pas des heures pour les prévenir. En même pas deux secondes ça peut se faire.

C'était tellement rapide qu'il te suffisait de gueuler pour qu'il rapplique. Mais tu ne l'avais toujours pas fait même si tu étais en train de la menacer. Tu voulais vraiment lui laisser une chance de filer. Et puis elle s'était approché de toi, posant ses mains sur ton torse. À cet instant tu avais haussé un sourcil, ne comprenant pas vraiment ce qu'il était en train de se passer. Et sans même que tu n'aies le temps de réagir, tu t'étais retrouvé dos à elle, sentant une lame froide frôler ta gorge. D'accord, bien joué. Elle t'avait bien eu, tu l’admettais. Mais maintenant, il allait falloir que tu te sortes de ça au mieux si tu tenais à garder ton sang là où il devait être.

- Okey, on se détend... Si on faisait un marché? Avant que tu ne fasses quelque chose que tu pourrais regretter.
(c) DΛNDELION

_________________
I'm fucked up, I'm black and blue. I'm built for all the abuse. I got secrets, that nobody, nobody knows.
Revenir en haut Aller en bas

Nomade

avatar

Emori




MESSAGES : 35

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Dim 3 Juin - 17:04


Prise sur le fait
Ça l'arrangeait qu'il ne la sous-estimais pas. Mais encore plus que ça, ça l'étonnait. Depuis son plus jeune âge, de loin qu'elle pouvait se souvenir, on la trouvait toujours faible. Mise à part sa famille évidemment. C'était pour ça qu'elle n'avait pas eut d'entraînement comme les autres guerrières dans son ancien clan. Et c'était encore devenu pire avec sa malformation. Il y avait plus aucun espoir qu'on l'accepte. Alors elle s'était entraînée souvent seule ou avec son frère. Enfin bref. Elle ne laissera en aucun cas montrer ses faiblesses, surtout à cet homme.

- Curieux en plus de ça, on ne peut pas t'arrêter dis moi.

Mais il peut toujours se la jouer provocateur, ça n'allait pas durer longtemps. Et en effet, ça n'avait pas durer dès à présent. Elle le tenait en otage, et ça, ça la faisait plutôt sourire aussi. Un sourire satisfait. Elle l'écouta toujours attentivement avant de ne pouvoir s'empêcher de rire un peu. Un rire moqueur.

- En même pas deux secondes, je peux te ôter la vie sans soucis, mon beau. Alors pas de gaffe. Tu sais ce qui t'attend sinon.

Elle ne le lâchera en aucun cas. Mais par contre, elle pouvait dire tout ce qu'elle voulait. Cependant au fond, elle ne pensait pas lui faire du mal. C'était pas son genre. De plus, son instinct lui disait que ce gars pouvait avoir un bon fond, malgré son air moqueur et provocateur. C'était la première fois qu'elle s'intéressait à un de ses ennemis. Peut-être parce qu'il semblait être différent des autres qu'elle a connut. Cependant il fallait qu'elle en soit certaine. Elle serra juste un peu son bras autour de lui, sa lame ne faisant que frôler sa gorge. La réaction du brun la fit froncer les sourcils, restant un moment silencieuse afin de réfléchir quelques instants.

- Quelque chose que je pourrais regretter ? Ça c'est toi qui le dis. Mais vas-y, je t'écoute. Quel marché tu me proposes ?
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

100

avatar

John Murphy




MESSAGES : 111

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Dim 3 Juin - 22:09


Prise sur le fait
John & Emori

Tu avais parlé de marcher comme si tu en avais déjà un en-tête, mais ce n'était pas le cas. Il allait donc falloir que tu trouves très rapidement quelque chose si tu voulais rester en vie. Même si tu avais l'étrange impression que cette native n'était pas aussi méchante qu'elle essayait de te faire croire, comme elle restait une native, tu n'avais aucun doute sur le fait que si tu tentais quoi que ce soit de mauvais, tu finirais la gorge tranchée. Et n'étant pas suicidaire, tu avais directement commencé à réfléchir à un plan pour te sortir de ce pétrin. Posant ainsi tes mains sur les bras de la brune -sans pour autant chercher à te dégager- tu avais très rapidement répondu.

- Ouais c'est bon, je sais parfaitement ce qui peut m'attendre.

Toute personne avec un minimum d’intelligence l'aurait deviné d'ailleurs. Enfin, cela ne changeait rien au fait que tu n'avais toujours pas d'idée. Heureusement que tes paroles avaient semble t'il fait réfléchir la brune. C'était d'ailleurs le but de la manœuvre. Si elle n'était pas stupide, elle devait savoir que te tuer ici allait avoir des conséquences. Des conséquences du genre renforcement de la barrière et plus de surveillance pour éviter d'avoir d'autres pertes. Enfin. Cela t'avait permis de gigoter un peu et grâce à ça, une idée t'était venu à l'esprit. Ainsi, tu avais légèrement tourné la tête pour essayer de regarder la native. Et affichant à léger sourire, tu lui avais proposé.

- Tu me laisses la vie sauve et je t'aide à entrer dans le camp sans que les autres te voient. Tu ne sais pas à quoi ressemble l'intérieur, tu pourrais très bien te faire choper, alors que moi je sais où sont les choses. Marché conclu?
(c) DΛNDELION

_________________
I'm fucked up, I'm black and blue. I'm built for all the abuse. I got secrets, that nobody, nobody knows.
Revenir en haut Aller en bas

Nomade

avatar

Emori




MESSAGES : 35

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Lun 4 Juin - 16:30


Prise sur le fait
Elle attendait alors qu'il lui parle de ce marché qu'ils pourraient avoir entre eux. Elle le regarda attentivement, avant de sentir les mains du jeune homme se poser sur ses bras. La brune se tendit quelque peu, avant d'écouter rapidement sa réponse. Son marché était plutôt tentant, mais il y avait bien un hic dans tout ça. Et elle n'était pas du genre à faire rapidement confiance, parce que en cas d'entourloupes, elle pourrait le regretter amèrement. Elle le laissa tourner son visage, faisant attention à ne pas le blesser avec sa lame malgré tout.

- Tu n'a pas tort. Mais il y a une chose qui m'embête dans ce marché. Comment je pourrais accepter, alors que ça pourrait très bien être un piège de ta part pour me faire entrer dans la gueule du loup ? Je sais pas moi. Par exemple, pendant que tu me montres les choses qui me seront utiles, tu pourrais très bien appelé du renfort par je ne sais quel moyen. Tu me suis ?

Dans tout les cas, elle devait répondre à sa proposition. Elle le fixa un moment, lui laissant le temps de répondre à son aise. Elle réfléchit encore quelques secondes, et finit par desserrer sa prise, le retournant face à elle. Son couteau resta contre sa gorge un petit moment, avant qu'elle ne le rabaisse progressivement. Même si c'était risqué, Emori était bien obligée de prendre ce risque. Sinon, elle serait venu pour rien et elle rentrera bredouille. Si proche du but, elle devait tenter le tout pour le tout. Et puis, peut-être qu'elle se faisait des films, et peut-être que ce jeune homme pouvait tenir parole, lui. La jeune femme finit par ranger son couteau, sans pour autant relâcher sa méfiance. Puis, elle lui sourit.

- Bon. Très bien, marché conclu. Je te suis alors... Homme de l'espace.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

100

avatar

John Murphy




MESSAGES : 111

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Mar 5 Juin - 1:31


Prise sur le fait
John & Emori

Nous sommes d'accord, le marché que tu venais de proposer n'était que bénéfique pour toi dans le sens où tu allais rester en vie et pour cette demoiselle, parce qu'elle allait pouvoir voler ce qu'elle voulait. Par contre en ce qui concerne les autres délinquants, en découvrant plus tard que certaines choses dans le camp ne seront plus là, ça risquait très vite de faire une petite anarchie avec des engueulades entre certains. Bah oui, à part vous personne ne rentrait ici techniquement, les voles ne pouvaient donc être qu'interne. Tu venais de penser à ça maintenant et ce n'était pas pour autant que tu allais faire demi-tour. Bien au contraire. Ça allait rendre la chose encore plus jouissive. Foutre son bordel juste en ayant voulu survivre. Quoi de mieux?

- Je suis très bien ouais. T'as raison de ne pas me faire confiance, je ne me ferais pas confiance à moi-même. Mais pour le coup, il n'y a aucun piège.

Au moins tu avais le mérite d'être honnête. Tu aurais été à sa place, tu n'aurais pas marché du tout et tu l'aurais sûrement fait taire sans te poser la moindre question. Mais non, autant ça te faisait sourire d'emmerder les autres, mais la piéger elle. Non, tu n'en avais pas l'envie. Tu lui avais donc laissé le temps de réfléchir, souriant en coin en voyant qu'elle avait enfin accepté ta proposition. Et une fois qu'elle avait enfin retiré le couteau de sous ta gorge, tu n'avais pas tardé à partir en direction du passage dans lequel la native avait essayé de se faufiler au départ, t'y glissant tout en lançant un regard à la brune.

- John. C'est mieux que "Homme de l'espace".
(c) DΛNDELION

_________________
I'm fucked up, I'm black and blue. I'm built for all the abuse. I got secrets, that nobody, nobody knows.
Revenir en haut Aller en bas

Nomade

avatar

Emori




MESSAGES : 35

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Mar 5 Juin - 16:29


Prise sur le fait
Bien qu'elle avait acceptée ce marché, ce n'était pas par naïveté. Soit c'était ça, soit c'était rien. Et au point où elle en était, ç'aurait été complètement con de louper cette occasion. Surtout que cette boîte tombée du ciel pourrait contenir de véritables « trésors » à ses yeux. Pour le moment, elle attendit la réponse du brun avant de froncer les sourcils. Ça c'était pas souvent qu'une personne disait ça. Ne pas avoir confiance en soi-même. Ça l'intriguait un peu, mais elle n'en fit rien et se contenta de hocher doucement la tête.

- Tu n'as pas confiance en toi-même.. C'est bien la première fois que j'entends quelqu'un dire ça. Mais soit. Je vais te faire confiance, alors tâche de ne pas me décevoir.

Parce que si le contraire arrivera, elle tentera tout pour se défendre. Enfin ouais, elle tentera. La simple arme qu'elle avait était un long couteau. Et elle ne savait pas si ces personnes là étaient vachement entraînés ou non. La brune se détendit alors un peu, observant toujours les réactions du jeune homme. Elle le regarda par la suite se diriger vers le passage qu'elle avait tenté de prendre pour entrer dans le camp. Elle hésita encore un peu, jetant des coups d' œils furtifs autour d'elle, puis finit par le suivre.

- John ? J'aime bien. Mieux que « Homme de l'espace » j'imagine. Mais d'ailleurs, tu viens vraiment de l'espace ?

Autant taper la discute, et essayer de sympathiser. Pour le moment, ça semblait être une entente cordiale sans plus. Ça la satisfaisait amplement. Mais elle avait beaucoup de questions par rapport à leur arrivée ici sur Terre. C'était aussi le moment d'en savoir un peu plus. Et rien qu'au ton de sa voix, sans le cacher, on voyait que ça la fascinait d'un côté. On lui avait raconté quelques histoires qui la faisaient rêver, étant petite, sur l'espace. Enfin bref. Elle se faufila par la suite dans le passage, lui donnant aussi possibilité de savoir son nom.

- Je m'appelle Emori. Un nom charmant je sais, pas la peine de le préciser.

Oui, elle essayait de blaguer un peu, souriant en coin. Mais c'était surtout parce qu'en ce moment précis, elle était pas tellement sereine sans mentir.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

100

avatar

John Murphy




MESSAGES : 111

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Mar 5 Juin - 21:26


Prise sur le fait
John & Emori

Homme de l'espace. Tu ne t'y attendais pas à celle-là. Est-ce que tous les natifs vous donniez ce nom où est-ce que c'était la brune qui avait décidé de t’appeler comme ça juste parce qu'elle avait réalisé qu'elle ne connaissait pas ton prénom? Hm... Tu penchais pour un petit mixte des deux et c'était bien pour ça que tu n'avais pas tardé à dévoiler ton identité. Au point où vous en étiez, autant apprendre à se connaître un peu non? Accessoirement tu étais en train de l'aider à piller ton propre camp. Ça aurait été débile de rester là-dessus. Autant en apprendre plus maintenant que la discussion était redevenu calme et que tu n'étais plus menacé avec un couteau.

- Bah écoute, quand on est considéré comme le méchant de l'histoire, c'est compliqué de se dire qu'on est une personne de confiance.

Tu voyais les choses comme ça. Mis à part les quelques amis que tu avais, tu savais parfaitement que les autres n'avaient aucune confiance en toi. À quoi bon faire des efforts alors? Autant aller jusqu'au bout et continuer de passer pour un vrai connard. Au moins ça te faisait marrer. Mais bref. Attendant la brune de l'autre côté de la barrière, tu avais répondu tout en veillant à baisser le ton pour ne pas paraître suspect.

- Ouais, je viens vraiment de l'espace. Je suis né là-haut dans une station spatiale qui craint.

Ça c'était dit. Encore des doux mots pour montrer à quel point tu étais l'Arche. Oui, c'était parfaitement sarcastique, c'était le but. Et puis, toi aussi tu avais appris le prénom de cette demoiselle et à sa façon de le dire, tu n'avais pas pu t'empêcher d'afficher un petit sourire.

- Quelle modestie. Mais tu as raison, j'aime bien ton prénom aussi.

Le début de ta phrase était un peu moqueuse mais la fin était sincère. Tu trouvais vraiment qu'elle avait un joli prénom. Mais ce n'était pas le moment de débattre sur ça. Dès qu'elle t'avait rejoint, tu avais repris la route, faisant bien attention à où tu allais et lui faisant signe de baisser d'un ton elle aussi pour ne pas réveiller ceux qui dormaient encore et ainsi se faire surprendre.

- Par-là.
(c) DΛNDELION

_________________
I'm fucked up, I'm black and blue. I'm built for all the abuse. I got secrets, that nobody, nobody knows.
Revenir en haut Aller en bas

Nomade

avatar

Emori




MESSAGES : 35

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Mer 6 Juin - 17:15


Prise sur le fait
Le méchant de l'histoire. C'était comme ça que se considérait John, l'homme que la brune avait rencontré il y a peu. Elle n'y croyait pas pour le moment, mais c'est surtout qu'elle ne le connaissait pas à cent-pour-cent. Elle n'aura que sourit à sa réponse, secouant légèrement la tête. S'il savait. Il y avait bien pire comme méchant ici, qu'elle a put croiser bien avant. Mais bon. Être méchant pouvait avoir des défauts, mais aussi des qualités. Tout le monde pouvait te détester certes, mais aussi te craindre. Et ça c'était une bonne chose là. Enfin bref. Elle avança doucement, toujours aussi discrète.

- Une station spatiale ? Ça ressemble à quoi ? Et ça craignait autant que ça ?

Il pouvait le dire qu'elle était trop curieuse. Elle ne savait pas se taire quand quelque chose devenait intéressant pour elle. Vivre dans une station spatiale. Elle aurait bien aimé avoir une chance d'y aller. Simplement pour voir à quoi ressemble l'univers, vu de l'espace et non de cette Terre radioactive. Le ton sarcastique du jeune homme n'avait pas échapper à Emori. Elle pensa alors qu'il avait dû se passer des choses pas très nettes. Mais passons. Avant de revenir à nos moutons, le petit compliment du brun n'était pas passé inaperçu. La brunette esquissa un léger sourire. C'était pas tous les jours qu'on lui disait ça. Elle reprit de suite un peu plus son sérieux en rentrant dans le camp. Au signe du jeune homme, elle fit attention à parler à voix basse.

- Vous vous êtes pas mal débrouillé depuis votre arrivée. C'est petit mais accueillant.

Elle s'arrêta un moment, faisant lentement le tour d'elle-même pour prendre le temps d'observer les constructions. Mais elle finit par suivre rapidement John, restant proche de lui au cas où. En plein territoire ennemi, si on pouvait dire cela, elle devait pas se laisser aller.

- Bien. Je suis sûre que je vais pas être déçue en découvrant ce que vous avez en réserve.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

100

avatar

John Murphy




MESSAGES : 111

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Mer 6 Juin - 20:21


Prise sur le fait
John & Emori

Surprenant de te voir faire attention à ne pas faire de bruit alors que depuis des années tu passais pour un connard égoïste, hein? Les autres insistaient tellement sur le fait que tu n'étais pas digne de confiance que tu n'avais pas envie de faire des efforts pour eux. C'était bien pour ça que maintenant que tu étais sur Terre, tu te montrais franc qu'avec un petit nombre de personne que tu pouvais compter sur les doigts d'une main. Les autres pouvaient aller se faire foutre. Mais Emori elle, elle ne te connaissait pas et pourtant, elle voulait bien te faire confiance. Tu ne voulais pas lui donner une mauvaise image de toi, donc oui, tu faisais étonnement des efforts.

- Ça ressemble à ça, mais en beaucoup plus grand. Et oui ça craignait autant que ça, surtout à cause de leurs règles à la con.

Tu avais montré la navette d'un signe de main. Tu n'avais pas envie de partir sur des explications compliquées, montrer dans quoi vous aviez atterri suffisait largement. Puis au sujet des règles tu n'avais pas dit grand chose non plus. Non pas que tu ne voulais pas lui donner plus d'info, tu n'allais rien perdre à les lui dire, mais ce n'était pas le lieu. Avec les tentes des gens autour, des petites phrases comme ça, c'était discret, mais des grandes explications, c'était une mauvaise idée.

- Tu trouves ça accueillant?

Eh bien. Si elle trouvait ça sympa, tu te demandais bien à quoi pouvait ressembler l'endroit où elle vivait. Toi qui trouvais que votre camp était tout aussi fade que l'Arche, même si vous y étiez libre. Enfin. Arrivé devant la navette, tu avais très rapidement fait un tour à l'intérieur en faisant signe à la brune de ne pas bouger, puis tu étais très rapidement revenu vers elle, l’entraînant un peu plus loin pour vous planquer. Il y avait deux personnes à l'intérieur, il allait falloir attendre qu'elles partent.

- Désolé de briser tes espoirs, mais on a rien d'intéressant à part des vieux débris. Je ne comprends même pas pourquoi tu as eu l'idée de venir ici d'ailleurs.
(c) DΛNDELION

_________________
I'm fucked up, I'm black and blue. I'm built for all the abuse. I got secrets, that nobody, nobody knows.
Revenir en haut Aller en bas

Nomade

avatar

Emori




MESSAGES : 35

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Mer 6 Juin - 22:01


Prise sur le fait
Il lui décrivait alors comment était la fameuse station spatiale. Et à ses dires, elle serait encore plus grande que la navette qu'il lui montra rapidement. Elle était un peu surprise. Déjà que pour elle, ce truc en ferraille était déjà grand, elle n'arrivait pas à imaginer une chose encore plus énorme. Enfin bref. Elle l'observa un moment, écoutant la suite de sa réponse.

- Et j'imagine que ces règles à la con, c'était la base de tout les problèmes. Vous vous êtes donc échappés pour ça ?

Elle n'en savait rien de ces règles, et elle ne voulait pas le bassiner avec tout ça. Mais au moins, elle avait fait une petite hypothèse. Et pas des moindre. Ça pourrait être logique de fuir son peuple, quand dans son dernier il y a des lois stupides à respecter. Elle n'en savait pas grand chose, mais elle avait l'idée en tête. Peut-être plus pour longtemps car elle savait pas encore la vraie raison. Mais bon. Elle continua de marcher lentement, jusqu'au moment où elle s'arrêta un bref instant. La brune posa son regard sur John, se pinçant les lèvres.

- Oui, très accueillant même. Comparé à là où j'habite. Enfin.. Habiter est un bien grand mot.

Enfin bref. Elle ne va pas s'étaler là-dessus pour le moment, regardant ailleurs avant d'avancer de nouveau, passant devant lui. Elle se fit cependant stopper proche de la navette, et resta alors immobile. Emori regarda attentivement le jeune homme entrer dedans, et attendit à peine un instant avant de le revoir sortir. Elle le suivit sans broncher tout en entendant des petits bruits provenant de la machine en ferraille. Puis, elle se cacha en comprenant qu'il fallait attendre que la voie soit libre. Super, ils n'étaient pas seuls maintenant.

- J'étais pas loin quand j'ai vu votre engin descendre du ciel, et atterrir ici. Pour une fille comme moi, je pouvais pas ne pas jeter un œil. Je me suis dit qu'il pourrait y avoir des choses qui pourrait m'aider à survivre.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

100

avatar

John Murphy




MESSAGES : 111

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Jeu 7 Juin - 0:29


Prise sur le fait
John & Emori

À tes yeux, ce qu'il y avait dans la skybox n'avait pas grand intérêt. À votre arrivé, tu voulais bien l'admettre, ce qu'il y avait vous avez été bien utile. Les grands tissus pour construire le tente. Les petits débris tranchants pour vous fabriquer des armes. Les récipients plus ou moins gros pour y mettre la nourriture. Tout ça, c'était parfaitement utile mais utilisé à l'heure actuelle. Et comment dire que voler une tente alors qu'il y avait des gens en dessous ça n'était pas franchement discret. Et puis ce qui restait dans la navette... C'était simplement des débris inutiles et les fringues de ceux qui étaient morts entre l'arrivée et maintenant. Pas de quoi en faire un trésor.

- Effectivement, elles étaient à la source des problèmes. Et on a pas décidé de partir, on s'est fait expulser sans nous demander notre avis.

Contrairement aux autres questions qu'elle t'avait posé, à celle-ci tu avais répondu un peu plus sèchement. Non pas que ça te faisait chier d'être sur Terre à présent. Bien au contraire, tu étais libre et en vie. En revanche il y avait un petit détail qui te faisait chier : tu ne savais pas pourquoi vous aviez été expulsé. Un jour où l'autre tu allais bien le découvrir, mais pour l'instant ça restait un mystère qui ne te mettait pas de bonne humeur. Enfin, à la suite des mots d'Emori, tu avais reposé ton regard sur elle.

- Maintenant c'est moi qui devient curieux avec tout ce que tu dis.

C'était rare quand tu t'intéresser à quelqu'un, mais cette native te rendait particulièrement curieux. Elle te faisait confiance sans te connaître, elle voulait en apprendre plus par semblerait-il simple curiosité et puis maintenant ça. La suite n'avait d'ailleurs pas aidé à atténuer ta curiosité.

- Hm... Vu comme ça. Tu n'auras qu'à juger par toi-même.

En disant ça, tu avais d'ailleurs vite reporté ton attention vers l'entrée de la navette et visiblement, il n'y avait toujours pas de mouvement montrant que ceux qui y était allaient sortir.

- Bon ils ne vont quand même pas passer des heures à discuter à l'intérieur ces crétins...
(c) DΛNDELION

_________________
I'm fucked up, I'm black and blue. I'm built for all the abuse. I got secrets, that nobody, nobody knows.
Revenir en haut Aller en bas

Nomade

avatar

Emori




MESSAGES : 35

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Jeu 7 Juin - 16:47


Prise sur le fait
Quand le brun lui répondit à sa question, son sang ne fit qu'un tour. Expulser. Elle n'aimait pas ce mot, et elle comprenait bien ce qu'ils avaient dû vivre quand ils avaient réalisés qu'ils allaient se faire lâcher sur Terre, comme ça, sans rien savoir du tout.. Et à l'entente du ton sec qu'il avait prit, elle se dit qu'elle aurait peut-être pas dû aller aussi loin.

- Désolée. Cette façon d'expulser les personnes comme ça sans rien dire, c'est dégueulasse. Surtout pour des jeunes comme toi. Il doit bien y avoir une raison à tout ça, mais bon. Ils ont décidés de vous laisser livrer à vous-même.

Elle était rapide pour comprendre le tout. Surtout qu'elle savait de quoi il parlait. Enfin bon, elle reprit un moment de silence, ne sachant pas quoi dire d'autre à part le fond de sa pensée. Pour être franche, elle l'était complètement. Cependant, la suite la fit se renfermer un peu. Lui aussi voulait savoir un peu ce qu'il s'était passé dans la vie dans la jeune femme. Du moins, il était bien curieux d'en savoir plus aussi. Et la brune pouvait le comprendre. Malgré tout, pour le moment, elle hésita véritablement à tout lui révéler. Si ça faisait pareil que tous les autres personnes qu'elle a croisé, ça serait pas la joie. Elle releva les yeux vers lui.

- Je suis nomade. Je vis avec mon grand-frère, dans la forêt. Enfin, je vis avec lui mais il m'arrive d'aller ailleurs pendant quelques excursions. Comme celle-là.

Déjà un détail de sa vie qu'il apprenait. Elle ne savait pas si elle devait lui raconter la totalité. Surtout que son frère lui en avait interdit aussi. D'un de parler avec un inconnu, et de deux de parler de ça. Il était protecteur certes, mais un peu trop à son goût pour Emori. Enfin bon. Toujours bien dissimulée derrière le jeune homme, elle avait aussi attendu qu'ils sortent de là. Et ils mettaient effectivement du temps comme le constatait John. Et elle n'aimait pas attendre aussi longtemps.

- On va pas s'éterniser non plus jusqu'à pas d'heures.

Aussitôt, aussitôt fait. La brune se redressa et avança en trottinant vers le long de la navette. Elle était forte en discrétion et puis elle avait son caractère.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

100

avatar

John Murphy




MESSAGES : 111

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Ven 8 Juin - 22:51


Prise sur le fait
John & Emori

Impatient? Toi? À peine. Mais tu étais bien obligé de prendre ton mal en patience. Si tu voulais garder la confiance que la native venait de te donner, il ne fallait pas que tu merdes. Et partir au quart de tour comme tu pouvais le faire habituellement n'allait aider en rien. Bien au contraire tu risquais de tout faire foirer et tu en avais conscience. Alors tu attendais, fixant l'entrée avant de reporter ton attention sur la brune en l'entendant répondre.

- Ne sois pas désolé, tu ne pouvais pas savoir. Et au moins on est d'accord sur le fait que c'est dégueulasse.

Au vu de la façon dont elle avait de dire ça, tu avais l'impression qu'elle aussi cachait quelque chose et tu ne t'étais pas trompé. Sa réponse restait assez vague, tout comme les tiennes d'accord, mais ça te rendait d'avantage curieux. Tu ne t'étais donc pas gêné pour demander.

- Nomade? Tu es partie de ch-

Chez-toi. Ta question allait rester en suspend mais tant pis. Il y avait plus important là tout de suite. Tu avais fait la remarque comme quoi les autres traînaient un peu trop à l'intérieur et visiblement la brune était encore moins patiente que toi puis-ce qu'elle avait commencé à partir vers l'entrée. Sans trop réfléchir, tu t'étais empressée de la rejoindre, l'attrapant par le poignet pour l'attirer à toi avant qu'elle ne rentre dans la navette.

- Attends..!

Continuant sur ta lancée, tu t'étais placé devant elle. Une façon de la cacher en quelque sorte si les autres venaient enfin à sortir. Puis en baissant de nouveau le ton de ta voix, tu avais dit.

- Ils sont juste à l'entrée, si tu te fais choper je ne vais rien pouvoir faire.

Et tu avais bien fait pour une fois. À la fin de ta phrase, les deux dans la navette s'étaient enfin décidés à sortir. Il n'était pas trop tôt. Laissant ainsi un petit soupire s'échapper, tu t'étais empressé d'entrer, entraînant toujours Emori avec toi avant de la lâcher, restant devant la porte.

- Dépêche toi. D'autres pourraient revenir.
(c) DΛNDELION

_________________
I'm fucked up, I'm black and blue. I'm built for all the abuse. I got secrets, that nobody, nobody knows.
Revenir en haut Aller en bas

Nomade

avatar

Emori




MESSAGES : 35

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Sam 9 Juin - 16:46


Prise sur le fait
Elle était d'accord avec lui, sur le fait qu'être expulser c'était dégueulasse. Elle était aussi bien placée, tout comme lui, de penser ça. Elle-même avait été expulsée. C'était bien pour ça qu'elle n'habitait dans aucun village de son clan, et qu'elle vivait seule avec son frère. On ne voulait tout simplement pas d'elle, croyant que c'était un monstre. Du moins, on la voyait comme ça. Mais elle s'était habituée, et au fil du temps, elle préférait rester seule plutôt que d'être avec ce genre de personne qui ne font que juger sur le physique, et non pas sur ce qu'on peut avoir dans la tête et dans le cœur. Enfin bref. De l'autre côté, Emori aimerait avoir un espoir qu'un jour, qu'elle ait un foyer avec des personnes qui l'accepte tel qu'elle est. Mais c'était dans ses plus beaux rêves malheureusement.

John avait alors commencé sa phrase, suite à la réponse de la brune. Il voulait sûrement savoir pourquoi elle était nomade, et il pensait qu'elle était.. Partie de chez elle ? C'est ce qu'elle avait entendu en même temps qu'elle était en train de se diriger vers l'entrée de la navette. Il avait tort, c'est tout ce qu'elle pensait en ce moment. Il reprendrait cette conversation après. En même temps, cet homme tombé du ciel ne savait rien de ce qui se passait ici. Pas encore en tout cas. Elle se fit alors arrêter, le brun lui attrapant son poignet. Emori roula des yeux en le regardant se mettre devant elle.

- Je sais me défendre, encore une fois.

Bien qu'elle l'avait dit sèchement, elle regarda un peu ailleurs. Elle était pas tellement habituée à voir une personne essayer de la protéger. Enfin, la protéger réellement. Quand il la relâcha, elle s'empressa d'entrer et de prendre tout ce qu'elle trouvait d'intéressant, mettant dans son sac. Des petites babioles, quelques petites lames en guise d'armes. Ça pourrait aider. Emori se retourna finalement vers lui.

- C'est bon, j'ai tout ce qu'il faut.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

100

avatar

John Murphy




MESSAGES : 111

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Sam 9 Juin - 23:39


Prise sur le fait
John & Emori

- Je n'en doute pas. Mais face à 99 délinquants, aussi forte que tu puisses être, tu as peux de chance de t'en sortir.

Avais-tu dit à Emori juste après t'être appuyé contre un des murs de la navette. Certes tu avais dit ça comme ça. Il y avait peu de chance que tous les autres soient contre les natifs. Il devait bien y en avoir certains -et tu avais ta petite idée en tête- qui ne les voyaient pas comme une menace. Malheureusement, les autres eux, il y avait peu de chance qu'ils se rendent compte que la brune était là juste pour une question de survie. Toi tu t'étais montré curieux, et tu l'avais laissé faire surtout parce que tu t'étais retrouvé avec une lame sous la gorge, mais après réflexion, elle ne semblait pas si méchante que ça. Tu ne voulais pas qu'il lui arrive quelque chose. Alors ton rôle à présent, ça allait être de monter la garde. Ouais encore monter la garde, mais cette fois-ci d'une tout autre manière.

Tu avais donc commencé à surveiller, regardant de temps à autre discrètement dehors pour voir si personne n'arrivait avant de reporter ton regard sur la native, regardant ce qu'elle était en train de voler. Et elle avait fait ça vite. Parfait. Hochant la tête en guise de réponse, tu étais sorti, lui faisant signe de te suivre rapidement tant que la voie était libre. Sans dire un mot de plus, tu avais continué d'avancer, reprenant le chemin que vous aviez pris pour venir. Et une fois que vous étiez enfin de l'autre côté de la barrière tu avais soupiré. Ce n'était pas gagné mais vous aviez été chanceux. Ce n'était pas plus mal. Enfin. Maintenant que ceci était fait, tu avais reposé ton regard sur la brune, n'hésitant pas à demander.

- Maintenant qu'on est de nouveau au calme. Je peux avoir la réponse à ma question?
(c) DΛNDELION

_________________
I'm fucked up, I'm black and blue. I'm built for all the abuse. I got secrets, that nobody, nobody knows.
Revenir en haut Aller en bas

Nomade

avatar

Emori




MESSAGES : 35

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Dim 10 Juin - 16:58


Prise sur le fait
Alors qu'elle continuait à voler ce dont elle avait besoin, le brun l'avait de nouveau mise en garde. Emori le regarda un peu à cet instant, avant de mordiller légèrement sa lèvre. D'un côté il avait pas tort en disant qu'elle avait peu d'espoir de s'en sortir. Niveau nombre, elle était en infériorité. Seule contre 99 autres délinquants. D'ailleurs ce mot l'avait intriguée. Elle fronça un moment les sourcils, avant de remettre son sac sur son épaule.

- J'imagine que tu as raison. Seule contre vous tous, je ferais pas le poids. Surtout si vous avez des armes plus sophistiqués. Des délinquants, c'est ça ?

Pour ça, elle ne savait pas grand chose. Alors autant écouter le jeune homme et ne pas faire trop la maline. Ça pourrait lui jouer des tours à un moment où un autre. Elle s'avança vers lui, puis le suivit tout aussi silencieusement qu'à l'allée. Elle posa son regard sur le dos du délinquant, toujours aussi curieuse de savoir le pourquoi du comment ils ont fait pour se retrouver ici. Enfin. Revenue au point de départ, Emori s'arrêta alors, entendant le brun la questionner à nouveau. Elle comprit alors ce qu'il voulait savoir, la question qui était restée en suspend.

- Tu veux savoir pourquoi je suis nomade, c'est ça ? Et bien tu t'es gouré en disant que je suis partie de chez moi. Elle laissa un petit moment de pause, avant de continuer sur sa lancée. Pareil que vous, on m'a expulsée. Pour une raison bien précise.

Elle plongea son regard dans le sien, essayant de savoir si elle pouvait réellement lui faire confiance sur ce coup là. C'était l'une des rares personnes qui semblait s'intéresser à elle. Mais bon, elle avait un peu peur de sa réaction quand il saura pourquoi. Emori baissa un moment les yeux, afin de regarder sa propre main. De toute façon, elle n'avait rien à perdre. Alors elle finit par lentement enlever son gant, dévoilant ainsi sa main malformée.

- Avec ça, mon peuple me voit comme un monstre. Il ne me restait que ma famille quand on m'a bannit de mon village.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

100

avatar

John Murphy




MESSAGES : 111

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Lun 11 Juin - 23:27


Prise sur le fait
John & Emori

Tu avais tenu parole jusqu'au bout. Tu l'avais aidé à passer dans le camp sans vous faire prendre et tu l'avais laissé prendre tout ce qu'elle voulait dans la navette et ça même les babioles qu'elle avait prit appartenait à d'autres personnes. C'était tant pis pour eux. Et comme quoi, quand on montrait qu'on te faisait confiance, tu étais capable de faire des efforts. La preuve en est. Et en guise d'échange pour lui avoir apporté ton aide, tu espérais bien avoir la réponse à ta question. C'est pourquoi tu l'avais directement posé une fois de l'autre côté de la barrière. Ça et aussi parce que tu avais bien vu qu'elle s'était montrée curieuse à l'entente du mot "délinquants". Mais chacun son tour. Elle pouvait avoir toutes les réponses qu'elle voulait après. Croisant les bras, tu avais donc attendu la réponse à ta question. Tu n'avais pas eu à attendre très longtemps d'ailleurs. Et en entendant qu'elle aussi avait été expulsé et que l'explication ne venait pas directement tu avais enchaîné.

- Raison qui est?

Bien qu'un peu impatient d'en apprendre plus, tu n'avais pas lâché Emori du regard jusqu'à ce qu'elle retire le gant qu'elle portait. Baissant les yeux, tu avais ainsi vu ce qu'elle cachait. La raison de son bannissement. Dire que cela ne t'avait pas surpris serait mentir. Après tout, chez vous c'était le genre de chose qui n'arrivait pas. Pas à ta connaissance en tout cas. Néanmoins, tu n'avais pas eu de réaction, tu t'étais contenté de l'observer quelques secondes sans rien dire avant de regarder à nouveau la brune.

- Tu as été banni juste pour ça? C'est quel genre d'enfoirés qu'ils y avaient dans ton peuple?
(c) DΛNDELION

_________________
I'm fucked up, I'm black and blue. I'm built for all the abuse. I got secrets, that nobody, nobody knows.
Revenir en haut Aller en bas

Nomade

avatar

Emori




MESSAGES : 35

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Mar 12 Juin - 20:42


Prise sur le fait
Quand elle lui avait enfin montré ce pourquoi elle a été bannit de son village, elle ne s'attendait pas à cette réaction. En effet, le jeune homme était resté silencieux un moment, ne faisant que la regarder. Emori aurait pu s'attendre à tout. De la peur, du dégoût. Mais pas ça. Elle avait l'air d'ailleurs surprise au début, avant de se pincer légèrement la lèvre. Sa réponse qui est venu par la suite la fit relever doucement les yeux vers ceux de John. Elle-même n'avait aucune réponse à ces questions. Enfin bon. Elle remit rapidement son gant, au cas où d'autres venaient à surgir du camp. La brune haussa ensuite les épaules, comme si de rien était. Au fond, elle avait tellement l'habitude de se faire rejeter qu'elle n'en prêtait presque plus attention. Ce qui pouvait être étrange effectivement. Tout ce qu'elle voulait, c'était se faire accepter un jour ou l'autre. Pour le moment, il n' y avait que son frère. Et ça lui suffisait pour vivre au jour le jour.

- Juste pour ça oui. Je ne suis qu'une tâche dans leur lignée de sang. Enfin bon. C'est des genres d'enfoirés sans cœur. Et malheureusement, ils sont tous comme ça.

Elle ne savait pas quoi dire d'autre. C'était ce qu'ils étaient pour elle. Il ne fallait pas chercher loin. Enfin bref. Ce sujet ne la faisait que se rembrunir. Alors elle laissa passer un temps avant de se concentrer de nouveau vers le brun. Elle avait aussi encore quelques questions, et croisa doucement les bras. On ne pouvait pas arrêter Emori dans sa trop grande curiosité.

- Et toi ? Tu as dit être un délinquant comme tes autres compagnons. Pourtant tu n'a pas l'air d'en être un aux premiers abords. Je te trouve même plutôt sympa pour un délinquant.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

100

avatar

John Murphy




MESSAGES : 111

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Mer 13 Juin - 23:23


Prise sur le fait
John & Emori

Toi qui ne voyais pas les natifs à la bonne à cause de toutes les marques qu'ils laissaient autour de votre camp, bizarrement après cette découverte c'était encore pire. Être bannis pour un énorme crime, à la limite tu aurais pu le comprendre. Protection pour les autres et tout le bordel. D'accord. Mais là? Où était le danger? Tu trouvais ça dégueulasse. Et en un sens, avec ça tu avais l'impression que les natifs et vous n'étiez pas si différent. Certains étaient expulsés sans aucune raison valable. Quelle vie de merde. Ça promettait pour la suite tient. S'ils étaient capables de faire ça, que pouvaient-ils bien faire d'autres? Tu t'imaginais le pire. Enfin, ce n'était pas le moment pour penser à ça. Il y avait plus important.

- Bah c'est des connards. T'as rien perdu à ne plus vivre avec eux. Et...

La voyant remettre son gant, tu avais fait un petit signe de main dans sa direction avant de mettre tes mains en poche, regardant à nouveau la native en affichant un petit sourire.

- Je ne me cacherais pas si j'étais à ta place. Je trouve ça classe.

Tu étais sincère. Les "siens" la prenaient peut-être pour un monstre mais pas toi. Bien au contraire. Ça la rendait en quelque sorte unique. Et puis c'était de nouveau à ton tour de passer par interrogatoire. Tu te doutais bien qu'à un moment où un autre elle allait te poser cette fameuse question. Tu avais donc secoué un peu la tête en l'entendant dire qu'elle te trouvait sympa avant de lui répondre en gardant un léger sourire.

- Tu dis ça parce que tu ne me connais pas depuis longtemps. Si je te raconte ce que j'ai fait tu ne vas plus me voir pareil.
(c) DΛNDELION

_________________
I'm fucked up, I'm black and blue. I'm built for all the abuse. I got secrets, that nobody, nobody knows.
Revenir en haut Aller en bas

Nomade

avatar

Emori




MESSAGES : 35

MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    Jeu 14 Juin - 22:15


Prise sur le fait
Il n' y avait pas plus juste description que celle-là. Des connards. Et encore, ce mot était bien trop léger pour elle. Enfin, elle ne pouvait rien faire contre ça. Seulement rester en retrait, et vivre loin d'eux sans qu'il n' y est plus aucun soucis. Malgré tout, cette vie là même si Emori s'y faisait à la longue, elle ne savait pas si elle allait longtemps tenir comme ça. Vivre de son côté c'est peut-être bien, mais se dire qu'elle était obligée de ne faire que fuir et survivre, c'est moins excitant.

- C'est vrai. J'ai surtout plus rien à perdre avec eux. Il me reste mon frère, et on va dire que c'est grâce à lui si je suis toujours là.

Après tout c'était vrai. Elle avait tout perdue. Mais il lui restait quand même un infime espoir qu'un jour sa situation pourrait changer. La brune souffla légèrement, avant de remarquer le petit signe de main du jeune homme. Elle haussa un sourcil, écoutant ce qu'il avait à dire. Et ce qui suivit la fit sourire doucement.

- Menteur. Elle laissa un petit blanc avant de reprendre. Si je pouvais ne pas me cacher, je l'aurais déjà fais.

La jeune femme voyait bien qu'il était sincère évidemment. Et c'était la seule personne qui lui avait fait un compliment sur sa main. Ça lui faisait plaisir d'entendre ça. Ce simple petit truc lui mettait du baume au cœur. John était différent des natifs. Et ça, ça la soulageait. Cela voulait dire qu'il n' y avait pas que des sans cœurs et connards sur cette planète. Enfin bref. C'était à son tour de recevoir quelques réponses à ses questions. Et encore une fois, la phrase prononcé du brun l'avait encore plus rendu curieuse. Elle posa ses mains sur ses hanches, et fit un mouvement de tête.

- Vas-y, raconte toujours. Je te connaîtrais mieux comme ça. Et puis je suis pas du genre à changer d'avis sur les gens comme ça.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Prise sur le fait (Ft. John Murphy)    

Revenir en haut Aller en bas
 

Prise sur le fait (Ft. John Murphy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Prise sur le fait [Ana & Sasha]
» [MATCH 2] TRIPLE H & JOHN CENA © VS. DIRT SHEET - TAG TEAM CHAMPIONSHIP MATCH
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Kane Vs John Morrison
» Main Event - I Quit Match : Carlito VS John Cena.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JUS DREIN JUS DAUN ::  :: les alentours-