AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous manquons cruellement de Natifs et d'Archéens. Nous manquons de mâles aussi (libre) Friend of Foe, let's play ! 1335483514

Partagez
 

 (libre) Friend of Foe, let's play !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Gardien • Bêta

Egon

Egon




MESSAGES : 183

(libre) Friend of Foe, let's play ! Empty
MessageSujet: (libre) Friend of Foe, let's play !   (libre) Friend of Foe, let's play ! EmptyMar 19 Juin - 15:40

Polis, an 2161 ; FlashbackEverybody is welcome ! Let's be fun
It's a game. Friends or foes don't be afraid, let's play ! I'm not as nasty as the poison on our blades. Or... yes ? Perhaps. You won't know unless you come. ••• C'était officiel. On ne pouvait même pas faire plus officiel. Il détestait ce formateur. Bordel... !
- Ose revenir faire le malin après ça, p'tite teigne ! Si tu t'en sors avant de perdre connaissance, j'veux bien être un peu plus clément avec toi à l'avenir.
Et il partit avec un ricanement exécrable. Le délaissant totalement à son sort. Vieux blaireau au cul crasseux qui pue le fumier ! Il aurait dû lui mordre l'oreille quand elle était à sa portée. Il lui aurait fait bien mal ! Bien sûr, oui. Il allait se repentir sur ses mauvaises actions, son crâne brûlé jamais content et soudainement se rendre compte à quel point son attitude était ingrate. Stupide. Capricieuse. C'était tout à fait du goût d'Egon, n'est-il pas ? N'empêche que cette position était aussi inédite qu'inconfortable... et même douloureuse. Le pire, c'était qu'il pleuvait et que d'espiègles gouttes d'eau s'amusaient à lui glisser dans les voies nasales. Il était obligé de respirer par la bouche et d'évacuer le surplus de liquide en se mouchant dans le vide comme s'il ne s'autorisait à éternuer que par les narines. Qu'ils s'étaient moqués de sa drôle de punition tous les autres ! Pas une seule âme charitable pour lui refiler un coup de main. Pour des Trikru, c'était pas surprenant. Elohim n'était pas avec eux aujourd'hui, donc... Il ne pourrait même pas faire mine de revenir l'aider plus tard puisqu'il ne savait rien de la position délicate de son meilleur pote. Si seulement il était doté du don de clairvoyance ! Mais bon, tant pis, il se débrouillerait tout seul.

Son collier pendait contre sa joue gauche, le métal glacé de son pendentif plaqué contre son épiderme chaude, il menaçait de chuter dans la boue. Envoûté par l'appel du sol.

Les premières minutes, le petit garçon de onze ans s'était agité comme un asticot. Sauf qu'au rythme où il allait, ses muscles se sont vite mis à le tirailler. Serait-il condamné à rester suspendu la tête en bas juqu'à la tombée de la nuit ? Ses liens lui faisaient mal et lui rentraient dans la peau. L'un nouait ses chevilles irritées sous les frictions qu'il exerçait en s'entêtant à remuer pour effectuer un effet de balancier qui, il l'espérait, userait la corde jusqu'à ce qu'elle casse. Rien à foutre de se manger de la terre trempée ! Ses poignets étaient liés dans son dos et, histoire que ses bras ne se balancent pas ridiculement dans le vide, l'homme avait enroulée une corde autour de la taille d'Egon qui clouaient fermement ses membres contre son échine. Histoire, aussi, de réduire ses chances de succès. Bref, un beau petit rôti tout prêt à griller au feu ! C'est comme ça qu'on traite les sang-de-nuit, ici ?? Hein ?! L'instructeur l'avait attaché dans une espèce de cour qui servait parfois de lieu d'entraînement à l'épée. Gibier humain pendu à une poutre horizontale où l'on attachait tantôt des sacs de graines à pourfendre par une lame. Bien en vue pour qu'on se moque de lui jusqu'à l'asphyxie hilare. Ifi Minat contracta son abdomen pour apercevoir le nœud de cette maudite corde... qui ne semblait pas près de céder. Valait mieux changer de tactique...

La chaîne de son collier continuant sa chute, il la captura entre se dents pour la retenir. Aucune envie qu'on lui vole son héritage pendant qu'il se débattait pour se sortir de cette foutue situation humiliante !
© 2981 12289 0

_________________

Egon
kom
Lanikru

Couleurs de dialogue :
#08be9c (fond sombre)
#329294 (fond clair)
Revenir en haut Aller en bas
 

(libre) Friend of Foe, let's play !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hentaï RP
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)
» Lettre [libre]
» [intervention, Tribunes: Bouquet final [PV nakor +Libre]
» 05. The games we play

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JUS DREIN JUS DAUN ::  :: Villages Trikru :: Polis-